Prévoyance santé
Publié le - 260 visites -

Les kilos en trop sont-ils remboursés ?

Dans notre société, bien qu’on accorde une valeur juste à l’essence d’une personne, l’apparence physique tient un rôle important dans la vie quotidienne. C’est pour cela que beaucoup de femmes (et même des hommes) font la course à la minceur non pas toujours pour l’esthétique mais de plus en plus aussi pour des raisons de santé. Il y a ceux qui se lancent dans les régimes slimdoo, d'autres qui font du sport… bref mais dans tous les cas, il est toujours recommandé d’avoir l’avis d’un spécialiste pour qu’il vous oriente vers le meilleur régime adapté à votre santé. Mais consulter un spécialiste, nutritionniste ou diététicien, n’est pas gratuit. Faisons le point sur les remboursements.

Entre nutritionniste et diététicien

Même si leur domaine d’activité est le même, l’alimentation, les consultations de l’un comme de l’autre ne sont pas remboursés de la même façon.

Ils ont chacun une fonction bien distincte. Le nutritionniste dispose d’un diplôme d’état en médecine. Il s’occupe de toutes les maladies en corrélation avec la nutrition comme l’obésité, le diabète, les intolérances etc. de ce fait, il peut prescrire des médicaments ou d’autres examens ou soins médicaux.

A la différence, le diététicien n’est pas un médecin. C’est un technicien de l’alimentation qui aide le patient à trouver un bon équilibre alimentaire.

Question prise en charge

Au niveau de la sécurité sociale, c’est uniquement la consultation d’un nutritionniste qui est remboursé. Le diététicien par contre n’est pas pris en charge par la sécurité sociale. Le remboursement est à hauteur de 70% soit 25 euros du tarif de responsabilité pour un spécialiste. Les 30% restant peuvent être remboursés par votre mutuelle sauf en cas de dépassement d’honoraire et si aucune clause ne la prévoit.

Si le spécialiste que vous consultez pratique le dépassement d’honoraire, vous ne serez remboursés que de 23 euros car ils ne sont pas pris en charge.

Dans le cas d’une prévention, il est possible que les honoraires du diététicien soient à la charge de la mutuelle. Mais la plupart du temps, cet avantage n’est accessible qu’avec des contrats spécifiques.