Prévoyance santé
Publié le - 689 visites -

Est-ce indispensable de prendre une mutuelle pour son chat ?

Il est évident que soigner son animal de compagnie notamment son chat peut engendrer des dépenses importantes. Pour y faire, la majorité des propriétaires ont alors recours à une assurance santé animale. Il ne s'agit pourtant pas d'une obligation. Seulement, c'est une bonne alternative pour faire face à ces dépenses imprévues. Pour cela, il vous faut délivrer à votre assurance toute l'info animaux dont vous avez en votre possession.

A quoi sert une assurance santé pour animal?

Votre mutuelle santé pour animal va vous permettre de profiter de tous les remboursements possibles sur les frais vétérinaires que ce soit en cas de maladie, de chirurgie ou d'accident en fonction de la formule que vous aurez choisir. Ces remboursements peuvent aller de 50 à 100% avec une prime allant de 8 à 28 euros par mois pour un chat. Notons qu'il ne s'agit pas de l'assurance responsabilité civile qui va uniquement couvrir les dommages causés à autrui par votre chat.

Est-ce utile d'y souscrire?

Souscrire une assurance santé pour son chat n'est pas obligatoire, mais est fortement utile. Il est possible que ce dernier ne soit jamais malade. Cependant, ceci n'est pas garanti. Le jour où cela arrivera, vous devez alors être prêt vu que si votre chat n'est pas couvert, il se peut que vous n'ayez pas les moyens de le soigner. Il se peut que certains examens, hospitalisations ou traitements puissent atteindre les 1000 euros en un temps record voire même plus sans oublier les maladies chroniques.

Vous devez aussi savoir que les contrats que vous aurez choisis prévoient également une franchise ainsi que des remboursements plafonnés. Cependant, cela devra dépendre encore de la formule que vous aurez choisie. Votre franchise peut aller jusqu'à 150 euros si le plafond des remboursements de 2000 euros. Il vous est possible de prendre des garanties. Ceci vous permettrait alors d'être remboursé en temps et en heure. N'oubliez pas de faire gaffe aux exclusions.