Prévoyance santé
Publié le - 749 visites -

Eparner pour sa retraite avec le PERP

Le plan d’épargne retraite populaire est une plateforme mise en place pour permettre aux souscripteurs de compléter leur pension à la retraite. La somme épargnée sous Perp est reversé aux bénéficiaires, une fois retraités, en tant que rente viagère.

Le fonctionnement du PERP

Ce plan équivaut à une assurance souscrit par l’intéressé dans laquelle il s’engage à verser une somme convenue dans le contrat principal. Le contrat d’épargne Perp peut être signé auprès d’établissements financiers comme la banque ou dans une société d’assurance. Ce versement est directement déductible du revenu salarial ou professionnel du souscripteur. Le souscripteur doit également payer des frais d’entrée et de gestion de sa retraite. En contre partie, le gestionnaire s’engage à l’informer au fur et à mesure de sa situation et du flux de son épargne chaque année. Le contrat d’épargne ne spécifie pourtant pas un montant devant être versé, il appartient à l’intéressé de déterminer librement la somme qui va verser selon sa périodicité, qui n’est pas ponctuelle.

Condition de déblocage du Perp

Le montant versé en épargne retraite est bloqué à partir de la souscription jusqu’à l’âge réel de la retraite. En principe, le souscripteur ne peut donc pas en bénéficier avant cet âge légal. Il existe pourtant des tempéraments à ce principe de versement de la rente viagère. En effet, en cas de décès du souscripteur, le perp sera débloqué au profit des ayant droits survivants : conjoint, enfant ou tout autres bénéficiaires spécifiés dans le contrat. Autrement, il est également possible d’anticiper le déblocage du montant épargné dans des situations limitativement énumérée ci-après : en cas d’accident ou maladie causant une invalidité du souscripteur, en cas d’inexistence d’allocations au chômage, en cas de décès du conjoint, en cas d’endettement excessif et en cas de faillite personnelle ou déconfiture. Dans tout ces cas, le souscripteur aura droit à un versement en capital du pourcentage convenu. Ces paiements anticipés seront affranchis d’impôt.