Prévoyance santé
Publié le - 446 visites -

Comment se retrouver dans les divers placements ?

Nombreux sont les épargnants qui commencent à s’intéresser de plus près aux produits de placement sur le marché. Leur épargne en effet a connu une nette évolution au cours des périodes de confinement de l’année. Or, il est difficile de s’y retrouver avec toute la gamme de produits proposés qui se distinguent les uns des autres par leurs propres caractéristiques, sur le marché monétaire, celui de l’immobilier ou encore des produits atypiques. Ce que nous allons aborder dans cet article.

Les niveaux de risque

Les produits de placement circulant sur le marché sont classés selon qu’ils soient risqués, c’est-à-dire provoquant une perte du capital investi en cas de forte crise, ou à l’inverse, sécurisé, lorsque ce dernier y est disponible, quelle que soit la conjoncture.

Entrepreneur, Démarrez

Les rendements

Chaque produit se démarque d’un autre en fonction du rendement. Certains peuvent afficher des valeurs moindres, d’autres plus élevées, voire exceptionnellement élevées. Ces rendements peuvent aussi fluctuer ou non, toujours selon les caractéristiques de l’actif et en fonction de la santé du marché en général. C’est par rapport aux fluctuations des rendements que l’on mesure la volatilité du produit.

Les actifs par typologie

Les véhicules de placement sont répertoriés en différentes classes d’actifs :

  • les produits monétaires : cryptomonnaies
  • les produits boursiers : actions et obligations
  • les valeurs mobilières
  • les produits financiers ou bancaires : livrets, assurance-vie
  • les produits d’épargne long terme
  • les actifs immobiliers
  • les produits pierre-papier
  • les produits atypiques, aussi appelés placements tangibles

La liquidité

Si certains produits donnent lieu à une bonne liquidité, d’autres sont moins appréciés pour leur illiquidité, c’est-à-dire la difficulté pour l’investisseur à les revendre sur le marché secondaire en cas de sortie de placement. Ceux-ci sont appelés les « fonds de cuve ». Ce paramètre est donc à évaluer avant même d’investir. Plus la liquidité est bonne, meilleur sera le rendement en cas de sortie due à une baisse des performances de l’actif.

Les frais

Attention aux conditions de sortie, c’est-à-dire à celles imposées pour récupérer l’argent investi. Par exemple, les frais de sortie. À prévoir également : les frais de gestion, ou encore les frais d’arrérage et de conversion. Important de s’enquérir de ces frais à l’avance afin de les équilibrer avec le rendement. Des frais trop élevés amoindriront le rendement du placement.

Les différents types de gains

Les produits de placements se distinguent par les différents types de gains auxquels ils donnent lieu. Pour les produits d’épargne et financiers par exemple, ces gains se mesurent en intérêt, en fonction de la somme prêtée à l’opérateur. Pour d’autres, le gain équivaut à des dividendes. C’est le cas des produits pour lesquels l’investisseur devenu actionnaire a acheté des parts de sociétés. D’autres véhicules de placement génèrent quant à eux des gains en capital qui sont le résultat obtenu en retranchant le prix de vente au prix d’achat.

La fiscalité

Quelle sera la fiscalité qui s’applique pour chaque produit ? À connaître à l’avance afin d’éviter les mauvaises surprises. Certains actifs sont une ouverture aux réductions d’impôts : à sélectionner avec le plus grand soin après avoir simulé afin de tirer le maximum de profit en termes de défiscalisation.

La durée de détention

Vigilance en ce qui concerne ce paramètre, car certains produits sont bloqués pendant une certaine durée, en fonction de leurs objectifs. Ainsi, on distingue ceux à échéance courte, voire très courte, et ceux à moyen et long terme, ou encore à très long terme.

Pour conclure, le choix d’un véhicule de placement reposera de préférence sur les recommandations d’un conseiller financier, en parfaite connaissance non seulement des spécificités de l’actif, mais aussi du contexte économique actuel. Rappelons aussi que le profil de l’investisseur entre en jeu dans le choix de chaque produit de placement.